CHOISISSEZ VOTRE PAYS/RÉGION

  • Africa en fr
  • South Africa en
  • Middle East en
  • Saudi Arabia en

QUESTIONS FRÉQUEMMENT POSÉES CONCERNANT LES LABORATOIRES/CENTRES DE RECHERCHE

Les modèles BEXS, BNPLS et BUPS offrent une bonne préhension en milieu humide.

Les gants en latex sont fabriqués à partir de latex de caoutchouc naturel dérivé de la sève de l’arbre à caoutchouc, l’Hevea brasiliensis.

Les gants en nitrile sont fabriqués à partir d’une membrane en latex synthétique réticulé à base de pétrole, formée par la copolymérisation du butadiène et de l’acrylonitrile, aboutissant à un élastomère en nitrile.

En vertu de la Directive 89/686/CE relative aux équipements de protection individuelle, « les EPI ne pouvant offrir qu’une protection limitée dans le temps contre les agressions chimiques. . . » entrent dans la catégorie des conceptions complexes, c’est-à-dire la Catégorie 3. Les gants qui protègent l’utilisateur contre « les produits d’entretien peu nocifs dont les effets sont facilement réversibles (gants de protection contre des solutions détergentes diluées, etc.) » sont définis par la norme comme étant de conception simple, d’où leur classification dans la Catégorie 1. Cela signifie que tout gant destiné à protéger l’utilisateur contre des composés autres que la moins nocive des substances chimiques est un gant de Catégorie 3.

Nous recommandons le double gantage à des fins de protection supplémentaire. Plus il y a de couches, plus la protection contre les substances chimiques est efficace. En outre, le double gantage limite le risque de pénétration par les micro-trous. En effet, d’un point de vue statistique, il est très peu probable que deux micro-trous se situent exactement au même endroit sur deux gants différents. Les gants destinés au double gantage offrent aux opérateurs une épaisseur de protection supplémentaire lors des procédures de préparation et d’administration des produits chimiothérapeutiques. Le fait de combiner un sous-gant de couleur vive et un gant externe de couleur naturelle permet d’identifier immédiatement toute rupture, indiquant de manière précoce à l’opérateur qu’il est temps de remplacer les gants.

Les gants 406 mm sont à utiliser si vous recherchez une protection qui monte jusqu’au coude. Par ailleurs, les gants 406 mm maintiennent mieux la manche en place par rapport à un modèle d’une longueur de 305 mm. On observe actuellement un intérêt grandissant pour les gants 406 mm du fait de ces atouts. Notre gant en nitrile 406 mm BioClean N Plus (BNPS) offre cette protection.

La perméation chimique est le processus au cours duquel un produit chimique se diffuse, au niveau moléculaire, à travers le matériau constitutif d’un gant de protection. La perméation implique les phénomènes suivants : absorption des molécules du produit chimique dans la surface (externe) en contact d’un matériau ; diffusion des molécules absorbées dans le matériau ; et désorption des molécules de la surface (interne) opposée du matériau. La pénétration correspond à la diffusion d’un produit chimique et/ou d’un micro-organisme à travers des matériaux poreux, des coutures, des micro-trous ou toute autre imperfection dans le matériau d’un gant de protection ou dans une couche barrière, à un niveau non moléculaire.