CHOISISSEZ VOTRE PAYS/RÉGION

  • Africa en fr
  • South Africa en
  • Middle East en
  • Saudi Arabia en

Solutions de protection pour le secteur des sciences de la vie

QUE POUVONS-NOUS FAIRE POUR VOUS AIDER ?

Production et fabrication

Nos solutions de protection éliminent le risque de contamination croisée durant la fabrication de produits sensibles, tels que vaccins, comprimés et produits anticancéreux, qui sont réalisés dans des environnements de salle blanche.
En savoir plus

Laboratoires et recherche

Nos solutions de protection pour laboratoire assurent la sécurité des travailleurs contre les risques chimiques, biologiques et physiques inhérents aux environnements de laboratoire.
En savoir plus

À la une

Questions fréquemment posées

Quelles certifications peuvent revendiquer nos gants pour salle blanche ?

Tous nos gants pour salle blanche à marquage CE sont certifiés conformes aux exigences du règlement (UE) 2016/425 relatif aux équipements de protection individuelle (EPI). En vertu du règlement, nos gants appartiennent aux EPI de Catégorie III. Par ce marquage CE, nous revendiquons que nos gants satisfont aux exigences essentielles de sécurité du règlement (UE) 2016/425, conformément aux normes suivantes : EN 420:2003 +A1: 2009 : Gants de protection – Exigences générales ; EN 374-1: 2016 : Gants de protection contre les produits chimiques dangereux et les micro-organismes – Partie 1 : Terminologie et exigences de performance pour les risques chimiques ; EN 374-2: 2015 : Gants de protection contre les produits chimiques dangereux et les micro-organismes – Partie 2 : Détermination de la résistance à la pénétration ; EN 374-4: 2013 : Gants de protection contre les produits chimiques dangereux et les micro-organismes – Partie 4 : Détermination de la résistance à la dégradation par des produits chimiques ; EN 374-5 : 2016 : Gants de protection contre les produits chimiques dangereux et les micro-organismes – Partie 5 : Terminologie et exigences de performance pour les risques contre les micro-organismes.

Les gants pour isolateurs et barrières d’accès restreint BioClean font-ils l’objet d’une inspection intégrale ? Comment ?

Notre procédé de fabrication compte cinq inspections de produits distinctes. Chaque gant/moufle en nitrile pour isolateurs/barrières d’accès restreint est soumis à un examen visuel complet destiné à déceler les trous, ainsi qu’à un test d’étanchéité à l’eau et à l’air. Pour ce dernier, le crispin est rempli d’air à une pression spécifique avant d’être immergé dans de l’eau pendant trois minutes. Toute détection de bulles dans l’eau indique la présence de micro-trous dans le produit. Cette inspection intégrale garantit l’absence de trous dans nos gants et moufles, et s’avère plus rigoureuse que l’approche basée sur la valeur NQA utilisée pour les gants chirurgicaux, et qui repose sur un plan d’échantillonnage statistique.

Mes gants conviennent-ils à un usage impliquant des produits cytotoxiques (chimiothérapeutiques) ?

Nous proposons une gamme complète de gants répondant aux besoins de ce domaine très spécialisé. Nos gants ont été soumis à un large éventail de produits cytotoxiques en vertu de la norme ASTM D6978-05 et satisfont aux taux de perméation de 0,01 µg/cm2/min définis par la norme ; un niveau 100 fois plus strict que les prescriptions de la norme EN 16523-1:2015, ce qui prouve leurs excellentes performances barrière. Nous nous ferons un plaisir de vous fournir de plus amples informations sur demande.

Quels gants utiliser si j’ai besoin de propriétés de dissipation des charges électrostatiques ?

Les gants en nitrile, vinyle et néoprène/polychloroprène constituent le choix optimal pour les applications qui nécessitent de bonnes propriétés de dissipation des charges électrostatiques. Il existe une différence entre les propriétés antistatiques et les propriétés de dissipation des charges électrostatiques. La dissipation des charges électrostatiques se rapporte aux caractéristiques déterminant la manière dont un matériau réagit lorsqu’il est exposé à de l’électricité statique. L’antistaticité correspond, quant à elle, à la capacité d’un matériau à prévenir l’accumulation d’électricité statique ou à en réduire les effets.